Pour une théorie du paysage au XVIIème et au XVIIIème siècles en France

par Joël Gilles

Thèse de doctorat en Esthétique

Sous la direction de Dominique Chateau.

Soutenue en 1993

à Paris 1 .


  • Résumé

    Penser le paysage comme genre, c'est s'interdire d'emblée toute explicitation de ce qui travaille, non pas un certain type d'imitation, dont les objets seraient ceux des "sites champêtres", mais une pratique et une pensée picturales particulières, qui débordent largement la dénomination traditionnelle du paysage. Le paysage ne serait pas seulement un genre pictural, mais plus largement - et plus confusément - une catégorie esthétique. Le projet est donc de montrer qu'en ce lieu de la peinture, plus qu'en tout autre, peut se repérer la genèse de l'esthétique moderne dans l'affirmation d'un acte créateur, en place de l'imitation. Non pas en suivant l'histoire d'un genre dans ses descriptions ou typologies diverses héroïque, champêtre, historique. . . - mais en repérant la place qui lui est assignée dans le système des arts.

  • Titre traduit

    Considerations for a theory of seventeen and eighteenth century landscape painting


  • Résumé

    In order to discuss the landscape as a form of painting, it is essential to block out notions concerning imitation as such or concerning the fact that the object to be painted is one view or another of the countryside; the main point is that the landscape is a specific practice of painting and a specific pictorial conceptualisation which goes well beyond the traditional category called "landscape painting". The landscape is not simply a kind of painting but on a broader level - and on a less easily defined one - an esthetic category. The project here is to show how, in its own area of exploration, landscape painting, perhaps more than any other, points to the genesis of modern esthetics in the affirmation of the creative act rather than imitation. Not by following the history of landscape painting in its diversified descriptions and typology : heroic, rural scenes, historical scenes etc. - but by delineating the place which has been assigned to the landscape in the system of the arts.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (427 f., [12] f. de pl.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 93 ! 10
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 16245

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 850
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/932
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.