La violence d'Etat dans un régime démocratique : les forces de maintien de l'ordre en France, 1880-1980

par Patrick Bruneteaux

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Philippe Braud.

Soutenue en 1993

à Paris 1 .


  • Résumé

    Depuis la Troisième république, un processus séculaire d'aménagement des luttes sociales, impulsé à partir de 1880 par des républicains soucieux de ne plus attenter a la vie de citoyens mobilisés dans la rue, a été au fondement d'une double transformation de la répression. D'une part, l'apparition de professionnels de la police des foules contestataires, les forces de l'ordre : la gendarmerie mobile et les compagnies républicaines de sécurité, a permis de reléguer les militaires dans les seules tâches guerrières et les autres forces de police aux missions de sécurité individuelle. D'autre part, l'invention d'un maintien de l'ordre orienté vers la création de dispositifs et d'outils spécifiques : gaz lacrymogènes, barrages. . . Une révolution interne à l'appareil d'Etat s'est ainsi déroulée, due a la confrontation entre les logiques de l'ordre public et celles, démocratiques, de la tolérance à l'égard des libertés collectives d'expression.


  • Résumé

    From Third republic on there began a double transformation of the methodes of repression in France. This secular handling of social conflict arose after 1880 out of ghe desire of Republicans not to affront the physical integrity of the demonstrating citizen in the street. On one level there appeared professionals to police demonstrating crowds ; the forces of order. First the mobile gendarmerie in 1921 and later the "compagnies républicaines de sécurité" in 1947-48 permitted a redefinition of the duties of the army and other polices forces. On another level a group was formed and oriented towards the conception of methodes ans tools designed to combat unruly crowds (barricades. . . ). A revolutiion thus occured in the state machinary growing out of two requirements, the need for public order, and the democratic requirement for tolerance of collective liberty of expression.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (556 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 538-556. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque de l'UFR de Science politique.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre de documentation de l'école militaire (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.