La transmission des clientèles civiles

par Marie Chaniot-Waline

Thèse de doctorat en Droit privé

Sous la direction de Jacques Ghestin.

Soutenue en 1993

à Paris 1 .


  • Résumé

    Les convention de transmission de clientèles civiles, qu'elles interviennent ou non dans des structures individuelles ou de groupe, ne peuvent, quelle que soit l'évolution des moeurs juridiques et certaines prises de position abusives du législateur ou de la jurisprudence, être qualifiées de vente et ne constituent que des prestations de service méritant un statut propre destiné notamment à moraliser ces opérations, compte tenu de la spécificité de la valeur de la clientèle civile. Il a été pratiquement déduit de cette analyse une critique de la jurisprudence en matière de régimes matrimoniaux ou de succession, attribuant à la clientèle civile un degré de patrimonialité ne correspondant pas à sa nature. Ont été également dénommées les tentatives du législateur de 1966 et de la jurisprudence de les assimiler à des biens dans le commerce, en autorisant un membre de profession libérale à effectuer un apport en nature à la société civile professionnelle ou d'exercice libéral qu'il intègre de son droit de présentation, ou en facilitant de façon assez générale tout transfert dans, ou au bénéfice, de structures de groupe. Les prises de position abusives ont été la source de nombreux problèmes juridiques, auxquels des éléments de réponse sont proposés. En ce qui concerne les conventions entre vifs aux héritiers pouvant être validées, car elles ne constituent que des prestations de présentation, ont été suggérées différentes règles destinées à les moraliser. Enfin sont fournis en annexe un état des taxations fiscales des mutations de clientèles civiles, aussi qu'un examen critique de la jurisprudence prononcée dans cette matière.

  • Titre traduit

    Civil practices transfer


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1994 par LGDJ à Paris

La transmission des clientèles civiles


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (598 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Jean-Claude Colliard (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : D 93 : 35
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : R/T93.076-1
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : R/T93.076-2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFT 93/PA01/0289
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun des bibliothèques. Bibliothèque de recherche juridique.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MICROF/CHA
  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1511-1993-57
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1994 par LGDJ à Paris

Informations

  • Sous le titre : La transmission des clientèles civiles
  • Dans la collection : Bibliothèque de droit privé , Tome 244
  • Détails : 1 vol. (XV-385 p.)
  • ISBN : 2-275-00371-1
  • Annexes : Bibliogr. p. [365]-375. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.