Magmatisme associé à un paléo-prisme d'accrétion : exemple du magmatisme tertiaire de la chaîne de Shimanto (Japon Sud-Ouest)

par Gilbert Stein

Thèse de doctorat en Sciences de la Terre. Pétrologie-géochimie

Sous la direction de Henriette Lapierre.

Soutenue en 1993

à Orléans .

  • Titre traduit

    Magmatism associated to a paleo-accretionary prism : example of the tertiary magmatism of the Shimanto belt (South-West Japan)


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le but de ce travail est double : étudier un magmatisme traversant un paléoprisme d'accrétion et clarifier le contexte géodynamique du Japon SO au cours du Miocène. Le magmatisme étudié présente un âge miocène moyen, une grande variété d'affinités magmatiques (calco-alcalin, alcalin, Morb-E-T, thpléite d'arc) et recoupe les terrains sédimentaires de la chaîne de Shimanto (Japon SO). L'analyse s'est déroulée en quatre étapes : - établissement d'une chronologie relative et caractérisation des pétrotypes, - établissement du contexte tectonique régional contemporain au magmatisme, - analyse géochimique en vue de contraindre la genèse des différentes lignées, - intégration du magmatisme dans un modèle d'évolution géodynamique. Les principaux résultats sont : - le pluton de Yakushima s'est mis en place par injection de magma au droit d'une "fente de tension" et sous une tectonique régionale compressive. - Le magmatisme alcalin est principalement issu de la cristallisation fractionnée à partir d'un magma basique provenant de la fusion du manteau asthénosphérique. - Les complexes calco-alcalins se différencient par cristallisation fractionnée à partir de magmas issus du mélange entre sources mantelliques et crustales. - Le modèle géodynamique le plus favorable est celui de la restructuration du prisme d'accrétion de Shimanto par une collision avec un microbloc venant du Sud. Les moteurs du magmatisme sont la naissance d'une nouvelle subduction et la remontée de matériel asthénosphérique au front du plan de subduction.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 222 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr., 5 p.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation.Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 19-1993-42

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 93 ORLE 2042
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.