Synthèse ß'-SiAlON par hydrogéno réduction nitrurante : application à l'élaboration de films sur des composites thermostructuraux

par Alain Seron

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Directeur de thèse inconnu.

Soutenue en 1993

à Orléans .


  • Résumé

    Bien que les composites carbones représentent une avancée technologique notoire dans le domaine des matériaux thermostructuraux, leur utilisation reste limitée par une forte réactivité en atmosphère oxygénée. L'objectif de cette étude était donc de revêtir la surface de tels composites d'une couche de céramique capable de s'opposer à la diffusion des composes oxygénés vers les sites actifs. La méthode choisie consiste en un dépôt, sur les pièces à revêtir, d'un réactif en suspension ou en milieu sol-gel, suivi d'une étape de céramisation. De part leurs propriétés physico-chimiques, les ß'-SiAlON conviennent à la réalisation d'une telle barrière. Classiquement ils sont obtenus par frittage de poudres, à haute température, procédé inadapté à l'obtention de films. Il est donc apparu nécessaire, dans un premier temps, de mettre au point une nouvelle méthode permettant la synthèse de ces oxynitrures a basse température. Elle consiste en une réduction nitrurante de composes aluminosilicates par un flux gazeux mixte d'azote et d'hydrogène. L'élaboration des ß'-SiAlON sur des surfaces dépourvues de carbone libre (sic. Alumine) apparaît impossible. Le couplage de l'analyse thermogravimétrique avec la spectrométrie de masse démontre, dans le cas de creusets en graphite, la formation de méthane dans la phase gazeuse. Lorsque ce compose est associe à l'hydrogène et à l'azote, il est possible d'obtenir du ß'-SiAlON en l'absence de carbone libre. Des dépôts de kaolin obtenus par sédimentation lente des particules mises en suspension ont été transformes en films denses de ß'-SiAlON à la surface de composites


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol (199 p.)
  • Annexes : Bibliographie

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Limoges. ENSIL-ENSCI. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation.Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.