Réglementation prudentielle et gestion des risques bancaires : application aux banques francaises

par Nicolas Venard

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jean-Paul Pollin.


  • Résumé

    Les banques gèrent simultanément des actifs illiquides et des dépôts liquides. Cela les rend vulnérables aux paniques bancaires et conduit à la mise en place d'une assurance-dépôts qui les encourage à prendre des risques non mesures. Cet alea de moralité est à l’ origine de la réglementation de la structure financière des intermédiaires. L’application de normes prudentielles nécessairement standardisées à un ensemble de banques hétérogènes va alors impacter le coût du capital bancaire sans forcement réduire le risque systémique encouru par l'économie toute entière. On analyse alors le système français de réglementation afin de savoir s’il permet un lien étroit entre les risques pris et la capitalisation des établissements.


  • Résumé

    The economic function of banks is to transform illiquid assets into liquid deposits. This activity exposes them to panics and bank runs. In order to minimize financial instability, public authorities created deposit-insurance and tried to resolve the problem of moral hazard (due to the existence of alender of last ressort) by regulating bank's financial structure. However, standardised prudential ratios, when imposed to an heterogene ousgroup of intermediaries (with a wide range of activities) donot insure of the stability of the banking system, even though they have an impact on the cost of capital. We analyse french prudential ratios in order to calculate the economic impact of a particular of regulation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (363 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 352-363

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation. Section Droit, Economie et Gestion.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.