Contribution de l'assimilation tardive et de la remobilisation de l'azote a son accumulation dans l'epi chez deux varietes d'orge distinctes par leur teneur en proteines du grain

par JEAN-CHRISTIAN CALME

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de P. ROBIN.

Soutenue en 1993

à l'ENSA MONTPELLIER .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La nutrition azotee et la variete figurent parmi les principaux facteurs qui determinent la teneur en proteines des grains de cereale. L'objectif de ce travail est de preciser, en fonction de la nutrition azotee, les contributions de l'assimilation tardive et de la remobilisation de l'azote a la difference de teneur en proteines chez deux varietes d'orge d'origine genetique voisine, karl et traill, a faible et forte teneur respectivement. Au champ, une fertilisation tardive entraine une nette augmentation de l'accumulation et de la teneur en azote sans modification du rendement de ces varietes. Traill presente un rendement plus faible que karl et une teneur en proteines plus elevee. Les parties vegetatives de la talle maitresse de traill presentent toujours une matiere seche plus importante, accumulent plus d'azote et en redistribuent une plus grande quantite a une vitesse plus elevee avec la fertilisation tardive. Un marquage au #1#5n en culture hydroponique permet de separer les deux origines d'azote pour l'epi maitre et de mesurer leur contribution respective. L'absorption post-anthese est d'autant plus importante que les plantes etaient dans des conditions de faible alimentation azotee. En comparaison la quantite remobilisee est peu modifiee par l'alimentation apres l'anthese en cas de forte nutrition avant ce stade. Le role des parties vegetatives dans l'accumulation plus importante d'azote dans les grains de traill est confirme par culture d'epis excises, et de talles excisees cultivees en presence de #1#5n. Les barbes participeraient a cette difference. Cette differenciation serait un processus continu tout au long de la croissance du grain, controlee partiellement par les parties vegetatives. Les definitions d'absorption post-anthese et de remobilisation sont relativisees. En conclusion, l'integration de ces resultats a l'echelle du peuplement est discutee


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 123 P.
  • Annexes : 90 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Montpellier SupAgro.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.