Conflit et cooperation sur le marche international du cafe une analyse de longue periode

par Benoît Daviron

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de P. Lacombe.

Soutenue en 1993

à l'ENSA MONTPELLIER .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le marche du cafe offre un rare exemple d'un accord international ayant fonctionne pendant pres de 30 ans avec des clauses economiques permettant de soutenir durablement les cours internationaux. Le but de cette these est d'etudier, au moyen d'une approche de longue periode, les conditions de genese et de deperissement de l'accord international du cafe. La signature de l'accord est d'abord permise par la constitution progressive des pays producteurs en unites actives maitrisant leur offre d'exportation. Ainsi l'accord peut etre defini comme un oligopole d'etat/nations en cooperation. Cette cooperation repose en premier lieu sur la convergence des politiques economiques, et donc des strategies d'exportation, menees par les pays producteurs dans le cadre des modeles d'industrialisation par substitution aux importations. Mais la perennite de cette cooperation repose aussi sur le role d'offreur residuel que le bresil continue de jouer dans le cadre de l'accord. Enfin l'accord est clairement renforce par la participation des pays consommateurs, participation analysee ici en lien avec la position dominante des grandes firmes de la torrefaction. A l'inverse, l'abandon par le bresil de son role d'offreur residuel, la divergence des politiques economiques et, plus recemment, le declin du pouvoirs des etats dans les pays producteurs expliquent la crise de l'accord


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 299 P.
  • Annexes : 172 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Montpellier SupAgro.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.