Gestion d'un parcours de suberaie emmaquisee par des chevres laitieres productrices. Comment concilier les exigences metaboliques des animaux avec les contraintes d'entretien du milieu

par JEAN-PIERRE GOBY

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de M. PRUD'HON.

Soutenue en 1993

à l'ENSA MONTPELLIER .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans les pyrenees-orientales, pour etudier la compatibilite entre les besoins alimentaires d'un troupeau caprin a fort potentiel laitier et les contraintes d'entretien d'une suberaie embrousaillee, trois approches ont ete utilisees: mesure de comportement, mesure de bilan zootechnique, mesure de l'utilisation digestive des ligneux avec trois chevres fistulees au niveau du rumen, melangees au troupeau. Les quantites ingerees sur parcours oscillent entre 1kg et 1,3kg de matiere seche. La composition des rations sur parcours depend plus du disponible que de l'apport effectue en bergerie. Les glands et les herbacees semes sur des zones ameliorees sont consommes preferentiellement, leur diminution induit une augmentation de la part des ligneux dans l'ingere. L'importance du parcours dans l'alimentation des chevres apparait tres liee a la production laitiere et peut atteindre 1,18 uf/j pour des chevres fortes productrices. La sortie sur parcours a 12 heures induit une chute du ph (6,53 # 0,3 a 5,91 # 0,2), une chute du taux d'ammoniac avec des valeurs extremes atteignant 12 mg/l. Et une augmentation du taux d'avg (59,9 mm/l. # 5 a 85,5 mm/l. # 4). Cette reponse rapide du rumen obtenue des 14h est liee a l'ingestion de substances solubles tres rapidement metabolisables dans le rumen. Ces resultats sont confirmes par des taux butyreux tres faibles (24,9 # 3,4). Les degradabilites 48h du chene liege et de la bruyere arborescente ne depassant pas 40% de la matiere seche montrent que la phase fibreuse des ligneux est tres faiblement valorisee par les animaux. Des mesures de digestibilite en cage, ont montre que la bruyere arborescente avait la capacite d'activer l'action de la flore ruminale sur les fibres issues de l'ingestion du foin en bergerie


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 134 P.
  • Annexes : 179 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Montpellier SupAgro.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.