Un langage de requetes deductif pour objets persistants

par MARTINE POULARD-COLLARD

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Nhan Le Thanh.

Soutenue en 1993

à Nice .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le sujet de cette these s'inscrit dans le contexte des langages de bases de donnees logiques et orientees objet: nous definissons le langage r & o (regles et objets), langage de regles, type, dont la syntaxe et la semantique integrent les concepts fondamentaux de l'approche objet. Notre premier objectif est de proposer un langage de requetes purement declaratif qui verifie les proprietes de fermeture et d'adequation au modele de donnees. De plus, convaincus de la necessite d'integrer differents styles de programmation, nous recherchons la compatibilite de r & o avec un langage de programmation a objets. Le choix du langage a objets s'est porte sur eiffel pour ses qualites de reutilisabilite et de fiabilite. L'etat de l'art debute par une presentation des liens entre la logique du premier ordre et le concept de base de donnees, et une description du langage datalog qui caracterise les bases de donnees deductives relationnelles. La complexite des donnees dans les nouveaux domaines d'application a mis en evidence les limites du modele relationnel et a conduit a definir des langages logiques adaptes aux donnees complexes comme col, ldl, iql, f-logic ou lila. Ces langages sont classifies selon deux approches: l'approche valeur et l'approche objet. Le modele de donnees sous-jacent au langage r & o prend en compte les concepts d'objet, identificateur, classe, type, attribut methode, heritage ainsi que celui de collection qui joue un role essentiel pour satisfaire la fermeture. La syntaxe du langage est basee sur trois types de regles logiques. Elle est definie de maniere incrementale: nous l'etendons progressivement pour arriver a des regles incluant des litteraux negatifs, des termes ensemblistes, des litteraux evaluables, et des methodes fonctionnelles. Nous montrons que r & o peut etre associe au langage a objets eiffel sans grand probleme de compatibilite. L'integration est facilitee par l'utilisation d'une version persistante du langage. Ensuite, nous definissons une semantique du modele minimal pour les programmes r & o constitues de regles pures et sans litteraux negatifs. La semantique est ensuite etendue aux regles incluant la negation: nous montrons que nous pouvons appliquer a ces regles, la semantique du modele stable. La semantique des regles avec litteraux evaluables, et avec methodes fonctionnelles est aussi etudiee. Le probleme de l'evaluation des regles pures et sans litteraux negatifs est traite en adaptant une methode originale proposee pour datalog et reposant uniquement sur la resolution d'inequations numeriques pour le calcul d'un modele minimal d'un programme logique


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 204 P.
  • Annexes : 63 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.