Modulation de l'expression des transporteurs de glucose et des activites phosphatidylinositol-3-kinase et phosphotyrosine phosphatase dans diverses situations physiopathologiques

par CHRISTINE OLICHON-BERTHE

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de YANNICK LE MARCHAND-BRUSTEL.

Soutenue en 1993

à Nice .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous nous sommes interesses aux alterations de deux etapes precoces du mecanisme d'action de l'insuline chez des souris rendues obeses et insulinoresistantes par injection d'aurothioglucose (souris gtg). Une alteration de l'activite de phosphotyrosine phosphatases (ptpases) envers le recepteur de l'insuline ne semble pas jouer un role important dans l'insulinoresistance des souris obeses. En effet, seule l'activite ptpasique de la fraction cytosolique de muscle squelettique est diminuee. Par contre, l'activation de la pl 3-kinase par l'insuline est alteree dans le tissu adipeux blanc et le muscle chez les souris obeses. Ce defaut est present tres precocement au cours du developpement de l'obesite dans le muscle et apparait plus tardivement dans le tissu adipeux blanc. Cette alteration pourrait jouer un role important dans le developpement de l'insulinoresistance. Nous avons ensuite etudie l'expression des transporteurs de glucose dans diverses situations physiopathologiques. Les alterations de la stimulation du transport de glucose par l'insuline, dans les tissus cibles de l'hormone chez les souris obeses ne sont pas associees a une diminution de la quantite des transporteurs de glucose glut 4 dans le muscle. Par contre, la quantite de proteines glut 4 est diminuee dans les tissus adipeux blanc et brun. Un agent thermogenique, le brl 26830a, qui a un effet antidiabetique, induit une augmentation de l'expression de glut 4 dans les deux tissus adipeux. L'exposition au froid qui stimule aussi la thermogenese, induit une modification de la quantite de proteines glut 4 dans le tissu adipeux brun associee a une augmentation de la quantite d'arnm glut 4. La modulation de l'expression de glut 4 presente une specificite tissulaire. En effet, l'expression de glut 4 n'est pas alteree dans ces differentes situations physiopathologiques dans le muscle, le principal tissu utilisateur de glucose. Par contre, elle est modifiee chez la souris mdx, modele murin de la dystrophie musculaire de duchenne. Dans ce cas, la regulation de l'expression de glut 4 est differente selon les muscles et l'age des souris et semble parallele aux capacites de degeneration/regeneration du tissu


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 166 P.
  • Annexes : 319 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.