Mecanismes de transports ioniques et d'eau a travers la peau de rana esculenta : role des protons

par Isabelle Lacoste

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de JORDI EHRENFELD.

Soutenue en 1993

à Nice .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La peau de grenouille est impliquee dans l'equilibre acido-basique et hydromineral de l'animal, elle est soumise a des transports vectoriels de h#+ et de na#+ de directions opposees. Le role des h#+ intracellulaires et extracellulaires dans ces differents mecanismes de transport a ete etudie. Les permeabilites protoniques passives ont ete suivies: si la membrane basolaterale (m#b) est spontanement permeable aux h#+, la permeabilite de la membrane apicale (m#a) est faible, mais peut etre augmentee par l'ocytocine. Les etudes cinetiques et pharmacologiques indiquent que cette voie de transport est un canal, commun aux protons et a l'eau, mais de nature differente au niveau des deux membranes opposees. L'existence d'une permeabilite protonique apicale n'est pas le moteur d'un cotransport proton-uree. Aucune relation entre les h#+ et le transport d'uree n'a pu etre mise en evidence. Le transport d'uree est un mecanisme actif, sensible aux agents mercuriels, a l'amiloride (et derives) ainsi qu'aux acidifications intracellulaires, mais sa nature reste a preciser, comme la localisation membranaire de l'etape active. Les h#+ intracellulaires interviennent dans la regulation des transports ioniques transepitheliaux. Ils determinent l'activite de la pompe a h#+ localisee sur m#a des cellules riches en mitochondries (mrc). Cette pompe est determinante pour l'etablissement du gradient electrochimique de na#+ (permettant l'entree cellulaire et le transport transepithelial du na#+) a bas na#+ externe. Dans les cellules granuleuses (grc) et les mrc, le ph intracellulaire est regule grace a deux mecanismes complementaires et independants, localises sur m#b, qui reguleront le ph#i lors d'une acidose ou d'une alcalose intracellulaire (echangeurs na/h et cl/hco#3). Indirectement, par le controle qu'ils exercent sur l'activite intracellulaire du na#+, ces mecanismes regulent egalement l'activite de la na/k atpase. Par contre les h#+ ont une action inhibitrice directe sur les conductances apicale au na#+ et basolaterale au k#+ des grc. Enfin dans des situations ou les capacites de transport (na#+ et h#+) sont accrues, une augmentation des phenomenes d'exocytose liee a une diminution de la quantite de f-actine cellulaire est observee. Les taux de transport pourraient etre modules par la mise en place de transporteurs ou de proteines regulatrices contenues dans des vesicules sous membranaires, qui sous l'action d'un signal (h#+ ou ca#2#+) viendraient s'incorporer aux membranes apicales de l'epithelium


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 175 P.
  • Annexes : 162 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.