Un systeme d'inference de relations intertypes pour prolog. Application a la definition de modeles objets

par CHRISTINE SOLNON

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Michel Rueher.

Soutenue en 1993

à Nice .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    On definit dans cette these un systeme d'inference de relations intertypes. L'objectif principal est d'exploiter l'information implicite contenue dans un prototype prolog pour assister la phase de conception orientee objet d'une application. Un deuxieme objectif est de faciliter la mise au point et la comprehension de programmes prolog en fournissant une vue schematique de la structure du programme. Les types inferes definissent un sous-ensemble de la base de herbrand compris entre la denotation du programme d'une part, et le plus petit point fixe de la fermeture distributive de l'operateur de consequence immediate d'autre part. Pour cela, on infere des relations intertypes decrivant les relations ensemblistes entre les types. Ces relations ne sont pas resolues afin de decrire les types par leur inter-relations plutot que par leurs instances. Neanmoins, nous avons defini une fonction d'interpretation qui permet de resoudre ces relations et de calculer effectivement les instances associees a chaque type. Les relations intertypes inferees sont utilisees pour inferer deux hierarchies d'heritage. La premiere est basee sur la comparaison formelle des relations intertypes et est independante des donnees du programme, tandis que la seconde est basee sur la comparaison des interpretations des types et est directement dependante des donnees. Ces deux hierarchies d'heritage peuvent etre utilisees pour definir un modele oriente objet, mais leur comparaison peut egalement mettre en evidence des incompletudes tant au niveau de la definition des jeux d'essai que des fonctionnalites du programme


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 155 P.
  • Annexes : 89 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.