Equation de dirac non lineaire

par CLAUDE DAVIAU

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de PHILIPPE LONCKE.

Soutenue en 1993

à Nantes .


  • Résumé

    Partant de l'equation de dirac, le terme d'impulsion-energie de l'electron est simplifie. On obtient ainsi une equation d'ondes non lineaire, qui est etudiee en utilisant le formalisme de l'algebre de clifford d'espace-temps. La resolution est effectuee pour les ondes planes monochromatiques, qui sont sans energies negatives tant que la masse propre reste positive. Puis sont etudiees les invariances de l'equation: invariance relativiste, symetries p, t, c, invariances de jauge. La resolution de l'equation, pour l'atome d'hydrogene, est effectuee par separation des variables. La non linearite ne modifie que la partie radiale des equations. L'angle d'yvon-takabayasi s'annule dans le plan d'equation z=0, il en resulte la quantification des niveaux d'energie, avec pratiquement les memes niveaux que dans la theorie lineaire, avec les memes nombres quantiques. L'etude du tenseur d'impulsion-energie met en evidence une symetrie avec un autre tenseur. Il est possible d'etendre la jauge chirale de l'equation, ce qui amene au groupe u(1)su(2) de la theorie electro-faible, tout en preservant la conservation du courant electrique


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 147 f
  • Annexes : 33 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 93 NANT 2006
  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 93 NANT 2006
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.