Structures membranaires à base de tensioactifs fluorés non ioniques : phases aqueuse et émulsions-gels concentrées

par Sophie Sauvage

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Jean-Claude Ravey.

Soutenue en 1993

à Nancy 1 .


  • Résumé

    La topologie de membranes constituées de tensioactifs non ioniques fluorés de type hydrophobes est étudiée en phase aqueuse et dans les émulsions-gels concentrées en eau. Dans celles-ci (système étudié: r#f#6e#2/eau/perfluorodecaline), la membrane est une monocouche stabilisant la phase dispersée aqueuse sous la forme de globules sphériques, au sein du milieu continu: la microémulsion e/h. Nous avons mesuré le rayon des globules en fonction de la température, du rapport huile/tensioactif, et des teneurs en eau et en additifs (nacl et fructose), par diffusion des rayons X et des neutrons aux petits angles (drxpa ou dnpa). La membrane de type bicouche est étudiée pour des tensioactifs hydrophobes (r#f#me#n, m=6 a 8 et n=3 a 6), dans l'eau dans les domaines monophasiques l# et l#3. Dans la série de tensioactifs étudiée, on montre que r#f#6e#5 constitue des membranes fluides dont nous avons mesuré le module de rigidité moyenne à l'aide de la diffraction des rayons X (RX), dans le domaine monophasique l#. La mesure de k en fonction de la température permet de montrer que la flexibilité des membranes augmente avec la température (k/kt=1,3 a 10c 0,5 a 60c). La structure à grande échelle de la phase l#3 est étudiée dans le cas du système r#f#7e4/eau, par drxpa et dnpa, conductimètrie et diffusion élastique de la lumière (DEL): les membranes multiconnectées sont organisées en un réseau tridimensionnel dont la maille semble être du type tétragonal. L'étude du domaine biphasique w+l# nous a permis d'aborder le problème des phases transitoires apparaissant au cours de la démixtion. Nous montrons que la structure empilée de la phase l# subit une délitescence sous l'effet de l'agitation mécanique. La sonication de tels systèmes dilués permet de clarifier les échantillons. L'analyse par drxpa et DEL permet de montrer qu'on formerait des vésicules à membranes monofeuillet qui seraient en équilibre avec des lambeaux de bicouches

  • Titre traduit

    Structures of non-ionic fluorinated surfactant membranes : aqueous phases and concentrated gel-emulsions


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (245 p.)
  • Annexes : 137 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Villers-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation et de l'Edition - BU Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.