Étude physiologique et biochimique de la croissance rythmique endogène du chêne pédonculé : recherche de son déterminisme

par Cécile Parmentier

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Paul Barnola.

Soutenue en 1993

à Nancy 1 , en partenariat avec Université Henri Poincaré Nancy 1. Faculté des sciences et techniques (autre partenaire) .


  • Résumé

    Le chêne pédonculé, cultive en conditions contrôlées, présente une croissance rythmique endogène, marquée dans le temps et l'espace. Des essais ont été entrepris pour modifier voire abolir le rythme de croissance. La démarche expérimentale a consisté à modifier la nutrition minérale, à appliquer aux parties aériennes et aux racines des températures différentes et à fournir des régulateurs de croissance exogènes. Il en résulte que l'expression temporelle du rythme est la plus facilement modulable alors que l'expression spatiale reste beaucoup plus stable. Certains aspects des allocations carbonées et azotées ont été étudiés en fonction de la croissance rythmique, de façon à caractériser biochimiquement la physiologie de cette croissance. Ainsi l'amidon est stocké de façon définitive dans les unités d'axe et ne soutient pas la croissance rythmique endogène. Les résultats de dosage des contenus en saccharose des unités d'axe montrent que les données sont très variables. Il y aurait cependant des flushes de saccharose, concomitants des flushes de croissance. Les deux activités enzymatiques du métabolisme du saccharose, saccharose phosphate synthase et invertase acide soluble, montrent des situations de concurrence trophique entre le bourgeon terminal et les tissus axiaux proches. Les électrophorèses des protéines du bourgeon terminal mettent en évidence que des remaniements dans la composition en polypeptides ne produisent au cours de la croissance rythmique. Le dosage des acides amines dans la sève du xylème reflète un fonctionnement du système racinaire en tant qu'organe source, qui serait rythmique. Enfin, les évolutions des contenus en azote des écorces et des acides amines de la sève, permettent de penser qu'un étage se réaliserait à partir d'un pool d'azote stocké dans la partie apicale. L'utilisation des deux approches est complémentaire. Les résultats obtenus permettent d'accéder aux mécanismes, et de formuler et discuter une hypothèse du déterminisme du rythme de croissance, basée sur des réseaux de corrélations

  • Titre traduit

    Physiological and biochemical studies of rythmic growth in common oak : research of its determinism


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (88 p.)
  • Annexes : 153 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Villers-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation et de l'Edition - BU Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.