Évolution minéralogique et géochimique du fer et de l'aluminium dans des sols ferralitiques hydromorphes des Llanos orientales de Colombie : les états précoces du cuirassement

par Sergio Gaviria

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Adrien-Jules Herbillon.

Soutenue en 1993

à Nancy 1 .


  • Résumé

    L'évolution des sols ferralitiques affectés par l'hydromorphie ont été étudiés dans les régions de savanes tropicales humides des llanos de Colombie. Ces paysages récents ont permis de préciser les mécanismes précoces du cuirassement ferrugineux, notamment le rôle des facteurs hydriques. L'étude morphologique des sols et leur fonctionnement hydrique indiquent qu'il existe deux types de nappes, l'une superficielle et temporaire engendrant des effets d'oxydoréduction ménagés, l'autre permanente, fluctuant au rythme des saisons, provoquant une oxydoréduction plus drastique. Ceci entraine l'existence d'horizons désignés par leur couleur: jaune, jaune-rouge, rouge et nodulaire. L'ensemble supérieur est caractérisé par une dynamique de type pseudogley, l'inferieur par une autre de type gley. Les parties rouges contiennent un mélange des formes du fer, goethite et hématite, alors que dans les parties jaunes seule subsiste une goethite fortement alumineuse. Une intensification de l'hydromorphie entraine un éclaircissement du sol consécutif à l'élimination de l'hématite puis d'une partie des goethites. La transformation des argiles accompagne ces processus de deferrification. Les micas se transforment en produits de type vermiculite alumineuse. Une partie des kaolinites mises à nu se dégrade et l'aluminium s'individualise sous forme de gibbsite. La deferrification s'accompagne d'une allitisation du milieu. Le fer solubilisé précipité localement pour former des nodules riches en hématite (horizons a plinthite). Les minéraux argileux se trouvent emprisonnés et protégés à l'intérieur des nodules constituant ainsi des témoins de la composition du sol au moment de leur formation. A l'inverse, dans les parties deferrifiées internodulaires se produit une perte d'argiles. Lors de l'évolution du paysage et de l'enfoncement des nappes consécutifs à la dissection, ces plages sont envahies secondairement par du fer qui cimente les nodules entre eux donnant ainsi naissance aux cuirasses


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (297 p.)
  • Annexes : 158 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Villers-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation et de l'Edition - BU Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.