Procédé de traitement d'un mélange air-hydrogène sulfuré par lavage basique oxydant avec génération électrolytique interne du chlore

par Véronique Paloc Rissons

Thèse de doctorat en Énergétique. Génie des procédés

Sous la direction de Françoise Persin.

Soutenue en 1993

à Montpellier 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La presente etude concerne le traitement, par lavage basique oxydant, de l'hydrogene sulfure present en station d'epuration. L'oxydant, le chlore, est injecte sous forme d'eau de javel, ou genere electrochimiquement par electrolyse d'une saumure. Dans ce travail, nous proposons la mise en uvre d'une electrochloration interne a la tour de lavage. La premiere partie de l'etude est consacree a des rappels bibliographiques sur le traitement des odeurs et la chimie du soufre et du chlore, cependant que la deuxieme traite, de maniere theorique et experimentale, l'absorption de l'hydrogene sulfure en solution basique tamponnee. La determination des facteurs d'acceleration de transfert permet de demontrer la complexite des phenomenes lorsque le gaz carbonique et l'oxygene, toujours presents dans l'air a desodoriser, s'absorbent simultanement. Dans la troisieme partie, l'etude voltamperometrique sur dsa revele l'effet nefaste des ions hydrogenocarbonates, et surtout carbonates, sur l'oxydation des chlorures, et fait apparaitre la possibilite d'oxyder directement l'hydrogene sulfure en soufre et polysulfures. La determination du rendement faradique montre que la generation industrielle du chlorure par electrolyse est possible, avec un bon rendement a ph 9; a ph 11, en revanche, une telle generation n'est pas envisageable sur dsa, et moins encore sur graphite. Enfin, la comparaison des trois techniques de couplage absorption-oxydation (eau de javel, electrochloration externe ou interne a la tour) montre que seulement en sous-stchiometrie, l'electrochloration et singulierement l'electrochloration interne est plus efficace que l'injection d'eau de javel. A ph 9, cette nouvelle technique permettrait de resorber les pointes de concentration en polluant. Par ailleurs, le chlore gazeux libere dans ce procede, pourrait couvrir les besoins en chlore d'une derniere tour a ph 11, generalement utilisee dans le procede global de desodorisation

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 322 p
  • Annexes : Bibliogr.: p. [284]-194

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 93.MON-149
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.