Une technologie de communication en émergence : la visioconférence

par Sylvie Gerbaix

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Yves Dupuy.

Soutenue en 1993

à Montpellier 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'objet de cette recherche est une etude exploratoire et empirique de l'interet que represente pour les organisations l'usage d'une nouvelle technologie de communication, la visioconference. Une enquete a ete realisee en france, en 1990, aupres des responsables de projets de visioconference d'une vingtaine d'organisations, principalement de grands groupes multi-etablissements. Bien que cette technologie, encore emergente au sein des organisations, suscite des interrogations sur les plans techniques (fiabilite encore incertaine, normalisation en cours. . . ), economiques (avantages financiers par rapport aux deplacements, variables suivant les cas) et socio-organisationnels (reticences des utilisateurs potentiels. . . ),. . . Cet outil fait l'objet d'une utilisation effective, quoique inegale, au sein des organisations detentrices de ces equipements. Deux types d'usages principaux, les reunions et les conferences, correspondent a deux configurations techniques distinctes qui contribuent a figer les usages ulterieurs. L'enquete a permis de determiner que l'outil semblait adapte pour des situations de reunions a faible complexite et a faible incertitude, telles que, par exemple: des reunions successives, dont l'objet n'est pas a dominante informelle, internes a l'organisation concernant des groupes de participants homogenes et qui se connaissent deja. . . Au-dela de ces limites, la visioconference s'avere un atout, pour les directions de ces organisations, en terme de coordination par une augmentation des possibilites d'ajustement mutuel et de supervision directe, mais aussi en terme d'acces a l'information par des possibilites de pertinence et de rapidite accrues

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 344 p.
  • Annexes : Bibliogr. p. 284-291

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 93.MON-30
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.