Processus politique et processus social au Maroc : contribution à la connaissance d'un dispositif non-démocratique

par Mohammed Madani

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Michel Miaille.

Soutenue en 1993

à Montpellier 1 .


  • Résumé

    L'objet de ce travail : saisir à travers la construction dispositif non-démocratique- un processus d'effectuation et de régulation du pouvoir politique, au Maroc dans ses interactions avec le processus social. L'idée directrice est que le dispositif non-démocratique comme processus est enchâssé dans le dispositif de travail. C'est ce que nous vérifierons en deux moments : 1 - lors du processus de construction- ou moment génétique - : construction de sphères foncières privées ; amplification des protections, expérimentation de la machina (complexe militaro- industriel) et expérience du double contrat historique : (contrat colonial et contrat national). 2 - et lors du processus de fonctionnement du dispositif : moment que nous avons abordé par le recours à la régulation comme conjonction de normes, de réseaux et d'opérations assurant la reproduction élargie. Les crises et particulièrement les turbulences urbaines ouvertes constituent un autre biais par lequel la régulation non-démocratique s'opère.

  • Titre traduit

    Political process and social process contribution to the knowledge of a non-democratic device


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (720 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Droit, Science politique, Economique et Gestion.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : JTH 93 MAD
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.