Mise en evidence de l'heterogeneite floristique et structurale de la foret orientale de basse altitude a madagascar

par NICOLAS DUMETZ

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Philippe Morat.

Soutenue en 1993

à Paris, Muséum national d'histoire naturelle .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Etudes cartographiques, releves de terrain et analyses floristiques nous ont permis de mettre en evidence dans le domaine de l'est de madagascar trois formations forestieres primitives qui presentent les grands traits des forets denses humides sempervirentes: la foret littorale sur sable, la foret de basse altitude sur laterite de gneiss et la foret de basse altitude sur laterite de basalte. Les deux premieres s'etendent du nord au sud du versant oriental et leur composition floristique varie en fonction de la latitude, la troisieme est situee dans la region du sud-est. Leurs structures et leurs flores sont liees a la nature du sol ou plus specifiquement a la valeur du deficit hydrique, mais ceci se traduit differemment entre les strates arborescentes et les strates ligneuses du sous-bois. Ces forets sont tres diversifiees et leurs flores comptent parmi les plus riches de la zone intertropicale; elles abritent 72 familles d'angiospermes de type ligneux. Malheureusement, de nombreuses especes vegetales infeodees aux forets sur laterite de basalte sont menacees a court terme de disparition a cause de la pratique de culture itinerante sur brulis; le leger deficit hydrique du sud-est qui est accentue par la nature des sols empeche la regeneration forestiere


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 245 P.
  • Annexes : 72 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque centrale.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.