Formations littorales et continentales du pleistocene superieur en languedoc - roussillon et catalogne etude geologique des remplissages des ramandils (port-la-nouvelle) et de l'arbreda (serinya)

par LAHCEN KABIRI

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de HENRY DE LUNLEY.

Soutenue en 1993

à Paris, Muséum national d'histoire naturelle .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'etude essentiellement mineralogique que nous avons effectues en premier temps sur quelques formations littorales, dispersees le long du golfe du lion, d'age tyrrheniennes, anciennes ou plus recentes nous a permis par comparaison aux donnees bibliographiques de montrer la stabilite des transferts sedimentaires dans cette partie de la mediterranee depuis environ 120 000 ans. Aux ramandils et au dessus de l'une des precedentes plages de stade 5, il s'est accumule un important depot continental dont on a determine deux grands ensembles a valeurs paleoclimatique : * l'ensemble inferieur, il est forme de gros bloc et de cailloux issus de l'effondrement de la paroi et de materiel fin provenant du remaniement par le vent des sables littoraux abandonnes par une mer regressive. * l'ensemble superieur est constitue par contre en plus de cailloux de la paroi de materiel fin issu essentiellement du plateau. Auxquels s'ajoutent de nombreuses concretions calcaires verticales qualifiees de poupees calcaires. Celles ci montrent une repartition verticale et horizontale quelconque. Leur genese est intervenue apres la principale phase de l'effondrement de la paroi et juste avant le comblement total de la cavite, vraisemblablement a la suite d'un rechauffement climatique. D'un point de vue chronostratigraphique, l'age de ce depot continental est attribue au stade isotopique3. A l'arbreda, le remplissage sedimentaire montre une serie qui complete dans le temps celle des ramandils. Ce remplissage est constitue en plus de gros bloc de travertin, qui forme le substratum de la cavite, de materiel fin d'origine lointaine (materiel volcanique) ou locale (non volcanique). A la base de ce remplissage, il s'est developpe une alteration a caractere de plus en plus acide avec le temps. Ce qui a abouti a la destruction de certains mineraux (olivine, augite, hornblende, calcite) et la precipitation de quelques mineraux phosphatees secondaires (hydroxy-apatite, crandallite, leucophosphite). Pour cette paragenese phosphatee, nous avons etabli un modele thermodynamique et nous avons calcule pour la premiere fois g#f de la leucophosphite ferrique. D'un point de vue chronostratigraphique, ce remplissage sedimentaire regroupe les periodes des stades isotopiques 3, 2 et 1 et nous placons la paragenese phosphatee comme d'ailleurs les concretions calcaires verticales des ramandils a la fin du stade isotopique 3.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 210 P.
  • Annexes : 304 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque centrale.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.