Datation par resonance de spin electronique (esr) de carbonates et d'email dentaire quaternaires. Potentiel et problemes

par Jean-Jacques Bahain

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Henry de Lumley.

Soutenue en 1993

à Paris, Muséum national d'histoire naturelle .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La datation esr permet en theorie de dater de nombreux materiaux differents, dont les ages varient de quelques milliers d'annees a plusieurs millions d'annees. Deux types de materiaux, souvent decouverts dans les gisements prehistoriques, ont ete etudies: les carbonates (planchers stalagmitiques, coraux et coquilles de mollusques) et l'email dentaire fossile. Le potentiel de la methode esr a ete teste par comparaison avec d'autres methodes de datation: uranium-thorium, k-ar et paleomagnetisme. Cette comparaison permet de souligner l'importance du choix du signal utilise dans la determination de la paleodose, en raison de differences de stabilite. En ce qui concerne la datation d'email dentaire et de coquilles de mollusques, quelques problemes, comme l'incorporation post-mortem d'uranium et la distribution inhomogene d'uranium, sont rencontres. Des modeles mathematiques d'incorporation d'uranium ont ete utilises pour prendre en compte ces phenomenes


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 180 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque centrale.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.