Etude des caracteristiques biologiques et genetiques de la flore endemique des iles kerguelen

par Françoise Hennion

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de HENRI COUDERC.

Soutenue en 1993

à Paris, Muséum national d'histoire naturelle .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Kerguelen est l'ile subantarctique de loin la plus ancienne et la plus vaste; elle presente une remarquable diversite de biotopes. Sa flore comporte un pourcentage important d'especes endemiques. Notre etude porte sur la microevolution et la speciation de huit especes dont les six premieres sont endemiques: pringlea antiscorbutica ou chou de kerguelen, lyallia kerguelensis, colobanthus kerguelensis, poa cookii, p. Kerguelensis, ranunculus moseleyi, et les deux especes magellaniques r. Biternatus et r. Pseudotrullifolius. Notre approche utilise la cytogenetique, la morphologie et la biologie de la reproduction. Les caracteres chromosomiques de pringlea vont dans le sens d'une tres grande anciennete de cette espece. A l'inverse, l'idiogramme de r. Moseleyi indique une origine relativement recente. La comparaison des caryotypes et des caracteristiques morphologiques et biologiques des trois ranunculus argumente en faveur d'une speciation sympatrique de r. Moseleyi a partir de r. Pseudotrullifolius. Ces renoncules sont caracterisees aux kerguelen par une aneuploidie importante, non decrite dans les autres parties de leur aire. Les cinq premieres endemiques n'ont que tres peu de variabilite morphologique, tandis que ranunculus possede une plasticite phenotypique d'intensite variable selon les especes. Toutes ces phanerogames se reproduisent sexuellement a kerguelen, une partie du cycle pouvant avoir lieu en hiver. Les comportements phenologiques sont varies, certains pouvant etre interpretes comme une adaptation ancestrale a un climat plus froid. Ainsi les phanerogames se partagent nettement en deux groupes: un de presence ancienne, probablement des le tertiaire, et l'autre d'origine post-glaciaire, ayant produit une nouvelle espece (ranunculus moseleyi). Les endemiques ont une tolerance ecologique etroite. Les introductions d'herbivores par l'homme ont eu des consequences catastrophiques sur cet ecosysteme fragile. Nos resultats sur la reproduction permettent d'envisager la conservation de ces especes uniques menacees


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 105 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque centrale.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.