L'énonciation romanesque chez Diderot

par Kamel Gaha

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Michel Le Guern.

Soutenue en 1993

à Lyon 2 , en partenariat avec Université de Lyon. Faculté des lettres (autre partenaire) .


  • Résumé

    L'oeuvre de Diderot porte la pensée et le discours des lumières au seuil épistémologique et esthétique de la modernité. Au lieu d'être vécues et pratiquées comme de simples archétypes, la description, la narration et la meditation deviennent chez lui la matière même de la représentation. Revenant sur le travail qui s'exécute en elle, la conscience devient la scène ou se déroule la quête du vrai, du beau et du bon. La fiction diderotienne convoque la tradition littéraire et philosophique comme rôles et comme discours problématiques. Ce dialogue au seuil des possibles du discours et de l'entendement institue une fiction d'un genre nouveau, dans laquelle la conscience dialogisée en rôles et en figures contrastés tente de définir les conditions de possibilité du sens nouveau. L'enonciation réflexive du sujet assigné à la représentation en général, et à la fiction en particulier, le statut d'une inauguration éthique, philosophique et esthétique. Cette aventure du sujet est engagée dès les bijoux indiscrets où elle constitue une critique générale des formes traditionnelles du discours et de la pensée. Dans les essais (lettre sur les aveugles, lettre sur les sourds et muets, entretiens sur le fils naturel, discours de la poésie dramatique, le rêve de d'Alembert et le paradoxe sur le comédien), Diderot élabore progressivement la scénographie du moi dialogique. Enfin, dans le Neveu de Rameau, véritable poétique de l'énonciation romanesque, le roman, de genre marginal qu'il était, devient la forme emblématique de l'énonciation du génie.

  • Titre traduit

    Fictional enunciation in diderot


  • Résumé

    Diderot's work carries the thought and discourse of enligthenment ot the epistemological and aesthetic threshold of modernity. Instead of being lived and practised as mer archetypes, description, narration and meditation become in this work the very subject matter of representation. Turning bach on the work that performs itself in it, conscience becomes the scene where the quest of the true, the beautiful and the good unwinds. Diderot's fiction calls upon the philosophical and literary tradition as discourse and problematic "posture". This dialogue at the treshold of potential new forms of discourse and understanding institutes a fiction of a new tuype, in which dialogic conscience tries to define the conditions of the possibility of a new meaning. The self-enunciation of the subject of discourse assigns to representation general, and thewriting of fiction in particular, the status of an ethical, philosophical and aesthetic inauguration. The adventure of subject begins with les bijoux indiscrets where it takes the form of general critique of the traditional forms of discourse and thought. In the "essais" (lettre sur les aveugles, lettre sur les sourds et muets, entretiens sur le fils naturel, discours de la poesie dramatique, le reve de d'alembert and the paradoxe sur le comedien), Diderot elaborates thescenography of the the creator's dialogic "i". Finally in le Neveu de Rameau, this perfect poetics of fictional enunciation, the novel, from the marginal genre it was, turns into an emblematic enunciation of the "aesthetic subject".

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (565 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 521-560. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. BU Lettres.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.