Echelle d'observation et variabilité des abondances de juvéniles de poissons dans un secteur aval du Rhône

par Gilles Poizat

Thèse de doctorat en Sciences

Sous la direction de Didier Pont.

Soutenue en 1993

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Didier Pont.


  • Résumé

    Au sein du secteur arlesien du rhone, trois echelles d'heterogeneite de l'habitat ont ete definies: le compartiment, le facies et le microhabitat. Des facies similaires se rencontrent dans les deux compartiments. Les poissons ont ete echantillonnes par peche electrique a l'echelle du microhabitat (methode de l'echantillonnage ponctuel d'abondance). Apres une premiere annee de campagnes preliminaires, nous avons defini un plan d'observation croisant les compartiments et les facies, que nous avons suivi pendant deux ans. Sur les trois annees, nous avons realise un total de 98 peches representant 8265 poissons captures. L'analyse de la variabilite spatio-temporelle des abondances de poissons (juveniles et adultes) a l'echelle du compartiment et de la saison nous a fourni des elements pour comprendre la dynamique des populations. Les caissons (annexes artificielles) jouent le role de nursery pour les juveniles de la plupart des especes. La variabilite des abondances des juveniles a ete decomposee selon les effets de l'heterogeneite de l'habitat a chacune des trois echelles. Les effets du compartiment et du facies ont ete isoles au moyen d'un modele croise d'analyse de variance avec interaction. Les effets des caracteristiques du microhabitat sur la repartition des juveniles ont ete analyses par regression multiple, apres avoir elimine les effets du facies et du compartiment. Nos resultats suggerent que le role des caissons comme nursery est principalement lie a la presence de plages. Des plages similaires dans le chenal ne jouent pas le meme role, probablement a cause du courant et des variations de niveau de l'eau qui y sont plus rapides. Dans le chenal, l'utilisation des facies differencie davantage les especes en fonction de leurs preferences physiologiques. A l'echelle du microhabitat, les reponses des juveniles sont principalement liees a la protection vis-a-vis des predateurs. A l'echelle du microhabitat, nous avons cherche a determiner si la distribution des juveniles est influencee par leur comportement social. L'utilisation de la relation de taylor nous a permis de montrer que l'agregativite des juveniles de cyprinides (gregaires) est superieure a celle des juveniles de perche-soleil (territoriaux)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (217 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 207-217

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.