Sensibilité et rôle des invertébrés vis à vis d'un stress métallique à l'interface eau superficielle-eau souterraine

par Sandrine Plénet

Thèse de doctorat en Sciences. Ecologie des eaux douces

Sous la direction de Janine Gibert.

Soutenue en 1993

à Lyon 1 .

Le président du jury était Janine Gibert.


  • Résumé

    L'approche biologique utilisee pour l'evaluation d'une contamination par des micropolluants metalliques au niveau de l'interface entre systemes aquatiques superficiel et interstitiel, est basee sur la recherche de bioindicateurs parmi des invertebres epiges et hypoges tels que des crustaces amphipodes et dans la composition et la structure du peuplement. Au cours de l'approche experimentale en laboratoire, les reponses (toxicite, accumulation) de deux especes de crustaces epigee gammarus fossarum et hypogee niphargus rhenorhodanensis exposees pendant 12 jours a des solutions de zinc, de cuivre, ou de zinc et de cuivre ensemble sont variables. L'espece hypogee est plus resistante que l'espece epigee. Des relations apparaissent entre la concentration en metal dans le milieu et la teneur en zinc de g. Fossarum. L'etude de la bioaccumulation des metaux en milieu naturel fait egalement ressortir une difference interspecifique des strategies d'accumulation. Une bioconcentration de certains metaux par rapport au milieu existe pour les especes de crustaces testees et pour des larves d'insectes epiges (ephemeropteres, heteropteres) prelevees en france et de larves de plecopteres hyporheiques prelevees aux etats-unis. Aucune relation est mise en evidence entre la teneur en metal des trois especes d'amphipodes et les concentrations metalliques dans l'eau. En revanche, alors qu'une faible correlation positive apparait entre la teneur en metal de g. Fossarum et le niveau de contamination des sediments, la quantite de zinc ou de cuivre accumulee par niphargus rhenorhodanensis ou niphargopsis casparyi n'apparait pas dependante de la concentration en metal du sediment. L'etude effectuee aux etats-unis laisse supposer l'existence d'une relation entre le niveau de contamination du sediment et la teneur en cuivre de deux especes de plecopteres hyporheiques (isocapnia sp. , kathroperla sp. ). L'etude de la structure de peuplement en milieu naturel permet de constater que la faune, superficielle et interstitielle, est en partie qualitativement et quantitativement influencee par le niveau de contamination du milieu par des metaux traces (mesures dans l'eau et les sediments). La difference de sensibilite des especes epigees et hypogees face aux metaux traces (observee en laboratoire et/ou en milieu naturel) participent aux variations dans les reponses des communautes superficielle et interstitielle a une contamination (ex. : amphipodes, ostracodes,. . . ). L'ensemble de l'etude montre d'une part que les strategies de reponses different entre les invertebres epiges et hypoges. Ainsi les crustaces amphipodes epiges ou hypoges etudies pourraient etre plus ou moins utilises comme des outils dans l'evaluation d'une contamination metallique (monitoring biologique). D'autre part, les modifications de la structure et de la composition des biocenoses superficielles et interstitielles suggerent leur utilisation comme indicatrices de l'etat de contamination du fleuve et de son aquifere, donc dans la description d'une contamination metallique au niveau d'une zone d'interface eau superficielle/eau souterraine


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (249 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 207-221 et notes bibliographiques dans chaque article

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.