L'innervation cholinergique du bulbe olfactif chez les rongeurs : étude cytochimique et autoradiographique

par Hélène Le Jeune

Thèse de doctorat en Sciences. Neurosciences

Sous la direction de François Jourdan.

Soutenue en 1993

à Lyon 1 .

Le jury était composé de François Jourdan.


  • Résumé

    Cette these est consacree a une etude anatomique et cytochimique du systeme cholinergique afferent au bulbe olfactif (bo) chez les rongeurs. Ce travail s'inscrit dans les recherches etudiant l'implication de ce systeme dans le traitement cortical de l'information sensorielle et dans les processus de plasticite conduisant a une mise en memoire. La dynamique developpementale du systeme cholinergique dans le bo a ete etudiee par histochimie de l'acetylcholinesterase (ache) et par autoradiographie quantitative des recepteurs muscariniques m1 et m2. Le systeme centrifuge cholinergique et ses sites d'action bulbaires se mettent en place apres la naissance suivant une organisation topographique precise. L'innervation tres precoce des glomerules olfactifs atypiques est en faveur de leur implication privilegiee dans la communication olfactive perinatale. L'etude des afferences cholinergiques chez le rat, la souris, le hamster et le cobaye montre que ce sous-ensemble glomerulaire est generalisable mais que seuls les glomerules atypiques des murides recoivent des afferences cholinergiques massives. Les neurones-cibles des fibres cholinergiques dans le bo ont ete identifies d'une part en caracterisant ultrastructuralement et neurochimiquement la population de neurones riches en ache presumes cholinoceptifs, et d'autre part, en identifiant par immunocytochimie de la choline acetyltransferase les categories neuronales qui recoivent des synapses cholinergiques. Alors que dans la couche glomerulaire trois categories neuronales (cellules a axone court, cellules periglomerulaires et cellules a panache) ont ete identifiees par ces deux methodes, une seule population ache-positive (cellules a axone court) a ete observee dans les couches bulbaires profondes. La discussion generale confronte ces donnees originales a celles obtenues sur le meme systeme par d'autres approches experimentales. Des hypotheses sont proposees sur les modes d'action de l'acetylcholine sur le traitement bulbaire de l'information olfactive

  • Titre traduit

    The afferent cholinergic system to the olfactory bulb in rodents : a cytochemical and autographical study


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (161 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 134-161

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1993LYO10023
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.