La dégradation accélérée du carbofuran dans les sols : aspects microbiologiques et possibilités de contrôle du phénomène

par Marie-Paule Charnay

Thèse de doctorat en Sciences. Ecologie microbienne

Sous la direction de Jean-Claude Germon.

Soutenue en 1993

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Jean-Claude Germon.


  • Résumé

    La degradation de l'insecticide carbamate carbofuran a ete etudiee dans des conditions controlees de laboratoire. 59 echantillons de sol d'origines geographiques differentes, provenant de parcelles agronomiques ayant ou non un historique de traitement avec l'insecticide ont ete caracterises du point de vue physico-chimique et microbiologique. 2 criteres d'appreciation de l'activite biologique ont ete retenus: le suivi de la cinetique de mineralisation du #1#4c(2)-carbofuran et la taille de la microflore degradante. Les resultats montrent que la perte d'efficacite du carbofuran est liee a la presence de populations microbiennes de l'ordre de 10#3 a 10#4 microorganismes. G##1 sol capables d'utiliser le carbofuran comme seule source de carbone et d'azote. Mais il n'y a pas de relation simple entre la taille de la population degradante, l'historique de traitement et le type pedologique. 28 souches bacteriennes aptes a degrader le carbofuran ont ete isolees a partir de 16 sols et appartiennent a des genres differents. Leurs caracteristiques metaboliques determinees par les tests api20ne ont permis de les regrouper en 5 classes. Les souches appartenant aux classes 2 et 3 ne sont pas capables d'utiliser la methylamine, produit d'hydrolyse du carbofuran. Un a 4 plasmides ont ete visualises dans 17 des 28 souches. L'hybridation des profils plasmidiques avec la sonde plasmidique portant le gene de l'hydrolase (tomasek et karns, 1989) a montre une homologie avec des plasmides de poids moleculaires differents des souches appartenant a la classe 1. Le controle du phenomene de biodegradation acceleree du carbofuran a ete etudie. Le diagnostic des sols a probleme peut etre realise soit en estimant la taille de la microflore degradante soit avec des indices cinetiques de degradation. En terme de prevision du phenomene, il n'est pas etabli qu'une population microbienne degradante puisse se developper dans tous les sols apres plusieurs applications de carbofuran toutefois elle peut y etre introduite. L'aptitude des sols a degrader le carbofuran persiste pendant plusieurs annees. La vitesse de degradation du carbofuran peut etre diminuee apres divers apports azotes, voire en presence d'autres produits phytosanitaires


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (132 f.-[7] f. de pl.)
  • Annexes : Bibliogr. non paginée [13] f.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.