Modélisation de milieux diélectriques à pertes en régime temporel : application au rayonnement d'antennes en présence de sols

par Salah Kellali

Thèse de doctorat en Électrotechnique

Sous la direction de Bernard Jecko.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le but de cette these est de proposer des modeles de simulation de milieux dielectriques a pertes dans la methode aux differences finies dans le domaine temporel. Elle comprend donc une presentation de la demarche classique de cette methode, basee sur la discretisation spatiale et temporelle des equations de maxwell regissant les phenomenes dans les milieux consideres. Par son principe, lorsque les structures etudiees sont de grandes dimensions, il s'avere necessaire de proposer d'autres modeles qui minimisent l'encombrement en place memoire. Pour repondre a ce besoin, un formalisme d'impedance de surface a ete developpe et valide au deuxieme et troisieme chapitre. Ce concept permet la prise en compte d'interfaces dielectriques a pertes et les modeles proposes trouvent leurs utilisations dans de nombreuses applications, dont certaines sont illustrees au quatrieme chapitre. Enfin, dans une application au rayonnement d'antennes en presence de sols reels, le dernier chapitre presente une etude theorique du comportement d'une sonde destinee a l'analyse du sol martien

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 259 p
  • Annexes : Bibliogr. : p. 255-259

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Limoges (Section Sciences et Techniques). Service Commun de la documentation.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.