Elaboration de céramiques massives dans le système PbMg1/3 Nb2/3 O3-PbZn1/3 Nb2/3 O3-PbTiO3 : caractérisation structurale, propriétés électriques

par Pascale Escure

Thèse de doctorat en Sciences des matériaux céramiques

Sous la direction de Martine Lejeune.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La formation des composes (0. 6-y)pmn-ypzn-0. 4pt par reaction a l'etat solide des oxydes correspondants a ete etudiee en diffraction des rayons x, selon la composition consideree (y), le taux (0,6 ou 12% mol. ) et la nature (pbo ou mgo-zno) de l'exces initial employe. Le frittage des compositions correspond a un compromis entre une densification correcte du materiau et une trop forte volatilisation de pbo qui conduit a la destabilisation de la phase perovskite en phase pyrochlore; une phase liquide transitoire permet d'activer la densification. La presence d'un exces initial de mgo dans la composition joue un role important dans la stabilisation de la phase perovskite: mg#2#+ s'insere dans la maille abo#3 sur les sites a laisses vacants par le depart de pb#2#+, permettant ainsi de retarder la destabilisation. Dans les materiaux frittes, une ou deux phases perovskites pseudocubiques minoritaires sont associees a la phase perovskite tetragonale majoritaire p#1. Pour le compose 0. 6pmn-0. 4pt (+6% mol. Mgo), une etude en met semble indiquer que la seconde phase perovskite detectee, de meme composition que p#1 dans ce cas, est localisee entre deux domaines ferroelectriques a 90 et permet d'accommoder les distorsions du reseau cristallin de p#1. Ces materiaux presentent un mecanisme de conduction au-dessus de t#c sous faible champ electrique et a plus basse temperature sous fort champ, celui-ci pouvant etre lie a l'existence de lacunes d'oxygene dans la structure perovskite. Les proprietes piezoelectriques de ces composes dependent de leur densification et de leur homogeneite granulometrique, pour les valeurs accessibles des coefficients piezoelectriques et pour la reproductibilite des resultats

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 128 p
  • Annexes : Bibliogr. p. 122-124

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole nationale supérieure de céramique industrielle. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : CI4458
  • Bibliothèque : Université de Limoges (Section Sciences et Techniques). Service Commun de la documentation.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.