Contribution de l'Église d'Afrique au Concile Vatican II (1959-1965) : le cas du Cameroun

par Jean-Paul Messina

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Yves-Marie Hilaire.

Soutenue en 1993

à Lille 3 .


  • Résumé

    L'histoire de la participation des églises particulières au concile Vatican II est déjà suffisamment connue en ce qui concerne l'Europe, l'Amérique du Nord et l'Amérique latine. La participation africaine a fait certes l'objet de quelques articles publiés dans diverses revues, mais elle n'a pu être étudiée jusqu'ici, de manière a pouvoir dégager l'apport fondamental de son église à la célébration de ce concile. Cette recherche tente donc de situer l'action de l'épiscopat d'Afrique a Vatican II, dans le cadre de l'église du Cameroun, l'une des plus représentatives du continent. Elle permet de se rendre compte que la participation africaine à Vatican II a été bien remarquable. Au niveau de l'organisation et du déroulement des travaux conciliaires, l'Afrique initie le phénomène de l'action de groupe qui facilite les interventions en assemblées plénières. Au niveau de la prise de certaines décisions comme la réforme liturgique, la reconsidération de l'activité missionnaire de l'église, etc, on observe une très grande cohérence et unanimité dans le groupe des évêques d'Afrique. Ce dynamisme relatif de l'église d'Afrique au cours de la phase active révèle un grand décalage avec la phase préparatoire du concile où une certaine discrétion a caractérisé les voeux des évêques de ce continent. Cette recherche nous amène au bout du compte, à déplorer la disjonction entre la participation africaine à Vatican II et la préparation du synode pour l'Afrique dont il est actuellement question.

  • Titre traduit

    Contribution of African church to the second Vatican council (1959-1965) : the case of Cameroon


  • Résumé

    The history of the second Vatican council is known sufficiently, taking in consideration the participation of Europe, North-America and Latin America. For the case of Africa, no real research has been done in order to show the fontamental contribution of the church of this continent to the celebration of this council. This study tries to point out through the church of Cameroon, one of the most representatives of Africa, the work of African bishops during the celebration of Vatican II. So we realise that, at the level of the evolution of the council, African bishops introduced the method of the group speaker. This method avoids to waste time during the plenary assemblies. At the level of the vote of some decisions such as liturgical reform, the church missionary activity etc, a certain coherence and a certain unanimity appear in the african biships action. This relative dynamism of african church during the council celebration reveals a certain difference with the period of council preparation due to the discretion of African bishops reactions. At the end, this research enables to deplore that the African participation at the second council Vatican is not taking in account for the preparation of the futur roman synod for Africa.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (653 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 588-635. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-1993-27-1
  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-1993-27-2
  • Bibliothèque : Université de Lille. Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 570
  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot LARHRA (Lyon).
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.