Modernisation économique et pesanteur socio-culturelle an Algérie : l'exemple de la Kabylie

par Saïd Doumane

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Serge Latouche.

Soutenue en 1993

à Lille 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La modernisation economique en algerie est le fait de la techno-bureaucratie d'etat. Volontariste et selective, elle est entree en conflit avec es logiques sociales et culturelles de la societe. L'effondrement de la rente energetique a partir de 1986 aiguise ce conflit et revele l'echec de cette modernisation. L'exemple de la kabylie montre que le volontarisme politique et economique du pouvoir central suscite la mefiance de la population. La contestation politique et culturelle kabyle en est une consequence directe. La lecon qu'on peut en tirer est qu'on ne peut construire rien de durable quand on ne prend pas en consideration les realites profondes et les attentes de la societe.


  • Résumé

    Economic modernization in algeria has been state techno-bureaucracy's doing. Voluntarist and selective, it is conflicting with social and cultural logics of this society. The crash of energy rent from 1986 onwards sharpens this conflict and shows the failure of this modernization. The example of kabylia proves that political and economic voluntarism of central power has stirred up suspicion from the population. Kabylian political and cultural malaise is a direct consequence of this situation. The lesson which can be drawn is that no stable work if social expectations and deep realities of society are not taking into account.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50374-1993-207
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.