Étude morphofonctionnelle des neurones du septum latéral chez le cobaye : association des techniques immunocytochimiques et des techniques d'électrophysiologie et de marquage intracellulaires

par Odile Viltart (Doutrelant-Viltart)

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Pierre Poulain.

Soutenue en 1993

à Lille 1 .


  • Résumé

    La diversité des afférences au septum latéral, démontrée par immunocytochimie chez le cobaye avec des anticorps dirigés contre la somatostatine, la neurotensine, la tyrosine hydroxylase, la vasopressine, la met-enkephaline, traduit les influences multiples relayées par cette structure. Des populations spécifiques de neurones contenant le gaba, la calbindin-d28k, la nadph-diaphorase ont été détectées par des méthodes immunocytochimiques et histochimiques. La présence des 2 dernières substances dans les neurones est à relier à une action protectrice qu'elles exerceraient vis-a-vis des influences glutamatergiques provenant de l'hippocampe. Des techniques d'enregistrement et de marquage intracellulaires ont été utilisées sur des tranches de septum latéral maintenues en survie. Les résultats électrophysiologiques (n=174) montrent l'existence de 3 classes de neurones. Les 2 classes majoritaires (79,3%) présentent des potentiels d'action calciques haut-seuil qui apparaissent sans que les conductances potassiques entrantes n'aient à être bloquées. Les décharges d'une de ces 2 classes suggèrent des enregistrements intradendritiques. Les résultats morphologiques ont été obtenus à l'échelle optique et électronique après injection de peroxydase ou de biocytine dans les neurones étudiés (n=36). Les neurones identifiés sur le plan électrophysiologique comme appartenant aux 2 classes majoritaires sont associés à un type neuronal commun, caracterisé par un corps cellulaire de grande taille, des épaississements dendritiques et des épines dendritiques (83% des neurones injectes). Une sous-population de ces neurones présente des épines somatiques et est immunoréactive pour la calbindin-d28k. En cela, ils sont semblables aux neurones décrits chez le rat comme recevant l'innervation de l'hippocampe. Certains neurones sont entourés par des terminaisons enkephalinergiques, provenant de neurones hypothalamiques.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (134 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 105-120

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1993-349
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.