Technique de photolyse-laser-flourescence de résonance : mise en place et application à l'étude cinétique des réactions du radical hydroxyle avec l'éthane, l'isobutène, l'isoprène et le cyclohexène

par Bertrand Bigan

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Jean-Pierre Sawerysyn.

Soutenue en 1993

à Lille 1 .


  • Résumé

    L'objectif principal de ce travail est la mise en oeuvre d'une technique de mesures absolues de constantes de vitesse de réactions élémentaires en phase gazeuse basée sur le couplage d'une technique de photolyse-laser et d'une méthode de détection par fluorescence résonante. Dans sa configuration actuelle, la méthode est centrée sur la détection des radicaux hydroxyle oh qui jouent un rôle primordial dans l'initiation des processus de photo-oxydation des composés organiques volatiles émis dans la troposphère. La fiabilité du dispositif a été testée par la mesure de la constante de vitesse de la réaction oh#+ éthane qui a fait l'objet de nombreux travaux. Les résultats de ces mesures permettent de valider notre installation expérimentale. Notre méthode a également été appliquée à la mesure des constantes de vitesse des réactions du radical oh avec des alcènes appartenant à des familles différentes : l'isobutène (mono-alcène acyclique), l'isoprène (di-alcène acyclique) le cyclohexane (mono-alcène cyclique). Les valeurs des constantes de vitesse déterminées dans cette étude sont comparées et discutées avec celles publiées dans la littérature


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (142 f.)
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chapitres

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1993-219
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.