Etude et réalisation d'un nouveau capteur de rayonnement thermique : application à la détection du rayonnement provenant de sources lointaines

par Mohamed El Harzli

Thèse de doctorat en Électronique

Sous la direction de Pierre Thery.

Soutenue en 1993

à Lille 1 .


  • Résumé

    Les piles thermoélectriques sont utilisées depuis fort longtemps comme détecteurs de rayonnement thermique. Dans ces dispositifs le rayonnement, concentré sur les soudures chaudes, est converti en différence de température facile à mesurer par effet seebeck. Les problèmes de mesure posés par ces dispositifs sont dus à la dérive du zéro et la forte valeur de la constante de temps. La mise au point récente de thermopiles planes et de faible épaisseur fournissant une f. E. M. Proportionnelle à un gradient thermique, nous a conduit a�� reconsidérer le problème de la mesure du rayonnement thermique par effet thermoélectrique. Dans les structures du type fluxmètre optimisé pour mesurer le gradient thermique suivant l'épaisseur de la structure, la f. E. M. Mesurée dépend de la différence entre bilans thermiques sur chacune des faces du capteur. Elle dépend de la différence entre bilans radiatifs, mais à l'inconvénient d'être influencée par tout écart entre bilans convectifs sur chacune des faces. Pour rendre la f. E. M. Indépendante des échanges convectifs entre le capteur et son environnement, nous avons conçu et réalisé un nouveau capteur comportant de nombreuses jonctions, chacune étant recouverte par deux éléments de surface d'émissivités contrastées.

  • Titre traduit

    Design and construction of a new type of radiant heat flux trans ducer : application to remote radaint sources detection


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Un tel dispositif a le grand avantage de fournir une f. E. M. Proportionnelle au seul bilan radiatif sur la surface du capteur, quels que soient les échanges convectifs avec le milieu environnant. Le travail est relatif à la modélisation en 3d des transferts dans la structure multicouche du capteur et à l'optimisation de la sensibilité. Dans l'étude expérimentale les performances des fluxmètres thermiques utilisés comme capteurs de radiation ont été comparées à celles du fluxmètre radiatif. A titre d'application, un dispositif dans lequel le rayonnement thermique est concentré sur la face avant du capteur par un réflecteur parabolique a été utilisé. Le dispositif, monté sur un système rotatif, a été étudié en vue de la détection des feux de forets

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (180 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 177-180

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1993-191
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.