Simulation du signal satellitaire en atmosphère nuageuse

par Philippe Dubuisson

Thèse de doctorat en Lasers, molécules, rayonnement atmosphérique

Sous la direction de Yves Fouquart.

Soutenue en 1993

à Lille 1 .


  • Résumé

    Les nouveaux capteurs satellitaires, destinés à l'observation et à l'étude de l'atmosphère, ont souvent une résolution spectrale très élevée. Pour interpréter les observations de ces appareils, il faut simuler le signal observé à une résolution comparable à celle de l'instrument. Pour cela, l'absorption par les gaz atmosphériques peut être calculée avec précision à l'aide d'un modèle dit raie par raie, qui permet d'obtenir les coefficients d'absorption monochromatiques à partir des données spectroscopiques des raies d'absorption. La diffusion du rayonnement par les nuages et les aérosols peut être calculée précisément en résolvant l'équation de transfert du rayonnement en milieu diffusant, en considérant que l'atmosphère est découpée en couches homogènes et parallèles. Cependant, en pratique, les temps de calculs deviennent très rapidement considérables lorsque les processus d'absorption et de diffusion atmosphériques apparaissent simultanément. Nous avons donc développé une méthode rapide, mais précise, de calcul des luminances satellitaires à haute résolution, en prenant en compte de façon approximative les interactions entre les phénomènes d'absorption et de diffusion. Par rapport au calcul exact, la précision obtenue pour les luminances monochromatiques est au pire de l'ordre de 30% et en général de l'ordre de 1%. Lorsque l'on simule des résolutions du type de celles rencontrées expérimentalement, les compensations d'erreurs permettent d'atteindre une précision minimale de l'ordre de 1% pour une résolution de 0. 5 cm##1 et bien meilleure que 1% lorsque la résolution est supérieure à 5 cm##1. Cette méthode a ensuite permis de développer et de valider des modèles plus simples et d'en fixer les limites d'application


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (221 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 212-220. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1993-164
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.