Le silicate de sodium en papeterie : étude de son mécanisme d'action pendant la réaction de blanchiment et de son influence sur le rendement des machines à papier

par Alain Leturcq

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Michel Wartel.

Soutenue en 1993

à Lille 1 .


  • Résumé

    L'étude que nous avons menée a eu pour but de préciser le rôle du silicate de sodium dans la réaction de blanchiment et son influence sur le rendement des machines à papier. En ce qui concerne la réaction de blanchiment, nous avons démontré que lorsque les teneurs métalliques deviennent négligeables, il est possible de supprimer le silicate de sodium sans grand préjudice pour la blancheur finale. Dans ce cas, particulier, nous avons pu mettre en évidence un mécanisme de protection de l'anion perhydroxyle grâce à la formation d'arthosilicate qui retarde sa décomposition. Cet effet minoritaire peut prendre une importance économique considérable aux limites de la technologie de blanchiment. Néanmoins, dans des conditions industrielles classiques, le silicate de sodium est le garant de l'optimisation de la réaction de blanchiment et d'une très grande stabilité des résultats dans le temps. Ici, c'est son effet chelateur sur le manganèse qui prédomine. Lors de cette étude, nous avons montré que le blanchiment modifie fondamentalement la structure des fibres en augmentant la demande cationique. L'utilisation de pâtes blanchies entraîne donc une profonde modification des équilibres chimiques sur les machines. D'un point de vue papetier, le silicate ne peut expliquer à lui seul plus de dix pour cent du colmatage minéral des feutres. En revanche, les silicates d'aluminium (kaolins) et les silicates de magnésium (talcs) utilisés pour l'élaboration des sauces de couchage ont un rôle prépondérant à part égale avec les matières organiques. Il s'avère que le silicate de sodium diminue l'efficacité des agents cationiques dans la partie humide de la machine. L'optimisation des quantites introduites dans la liqueur et l'élimination d'une partie des résiduels en fin de réaction permettent de parer à cet inconvénient. De plus, cela donne la possibilité de diminuer la consommation des polymères cationiques.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (171 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 166-171

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1993-378
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.