Oxydation de nuances de cuivres et de laitons-alpha : étude par mesure du potentiel de surface et spectroscopie de photoélectrons induits par rayons X

par Alain Rives

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Jean-Pierre Bonnelle.

Soutenue en 1993

à Lille 1 .


  • Résumé

    Une étude de l'adsorption de l'oxygène, ainsi que de l'oxydation de surface de cuivres désoxygénés au phosphore (cuivre b) et de laitons monophases-alpha a été réalisée. Deux techniques ont été employées : la spectroscopie de photoélectrons induits par rayons x (s. P. X. ) et la mesure en continu, dans des conditions ordinaires de température et de pression, de la variation du potentiel de surface. Les résultats s. P. X. Montrent une ségrégation non homogène de certains éléments (phosphore, zinc, impuretés métalliques) à la surface des échantillons. La préparation de la surface (décapage acide, dégraissage chimique, polissage mécanique) influe beaucoup sur la quantité et la qualité de ces éléments. Des schémas des couches de passivation formées lors du vieillissement des matériaux et une explication des phénomènes de ségrégation sont proposés. Des corrélations entre les valeurs de potentiel de surface et les teneurs des éléments ségrégués, obtenus par x. P. S. , ont été mises en évidence. L'identification des espèces oxygéné chargées à la surface de nos échantillons a été rendue possible par la mesure du potentiel de surface. Les mécanismes d'adsorption de ces espèces répondent à un modèle cinétique de type Elovich.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (115 p.)
  • Annexes : Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1993-32
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.