Mucines trachéobronchiques humaines localisées en 11p15 mise en évidence d'un nouveau type d'organisation peptidique

par José Dufosse

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé

Sous la direction de Jean-Pierre Aubert.

Soutenue en 1993

à Lille 1 .


  • Résumé

    Une banque d'adnc en vecteur gt 11 de muqueuse tracheobronchique humaine a ete criblee avec un serum immun dirige contre l'axe peptidique de mucines tracheobronchiques humaines deglycosylees. Deux clones jer 28 et jer 57, obtenus par ce criblage ont ete utilises pour isoler deux autres adnc: jul 10 et jul 7 d'une banque adnc en vecteur gt 10 de muqueuse tracheobronchique humaine. Ces quatre clones, tous localises sur le chromosome 11 en p15, sont constitues d'une repetition d'unites de 87 pb degenerees par des insertions et des deletions. Cette degenerescence cree un decalage du cadre de lecture et detruit la structure peptidique repetitive. Les peptides sont constitues d'une alternance de domaines hydrophiles glycosylables et de domaines hydrophobes depourvus de chaines glycanniques. Leurs arnm sont exprimes surtout dans la muqueuse respiratoire. Ces sondes de mucines humaines sont des marqueurs potentiels de differenciation et de cancerisation des cellules epitheliales.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (121 p.)
  • Annexes : BIbliogr. p. 114-121

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1993-7
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.