Contribution à l'étude des bruits respiratoires : modélisation du ronflement

par Yves Aurégan

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Claude Depollier.

Soutenue en 1993

à Le Mans .


  • Résumé

    Dans la première partie, nous montrons que l'instabilité du voile du palais qui conduit au ronflement se produit par la coalescence de ses deux premiers modes propres de vibration sous l'action des efforts aérodynamiques (flutter). La stabilité du voile du palais est controlée par un nombre sans dimension dépendant des caracteristiques physiques et géométriques du voile du palais ainsi que des conditions d'écoulement déterminées a l'aide d'un modèle d'apnées obstructives du sommeil. La seconde partie est consacrée à l'étude des mouvements du voile du palais devenu instable dont l'amplitude est limitée par des chocs contre les parois du pharynx. Nous avons établi une loi empirique simple qui permet de relier la fréquence du mouvement aux conditions d'écoulement (le nombre de Strouhal construit avec l'amplitude du mouvement est constant). Une simulation numérique et un modèle analytique en écoulement stationnaire compte tenu du décollement permettent de retrouver le même type de loi.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (257 p.)
  • Annexes : 110 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université du Maine. Service commun de documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THs. 1654
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.