Etude du passage de l'alpha-galactosidase recombinante à travers la paroi de Saccharomyces cerevisiae

par Philippe Cotrel

Thèse de doctorat en Microbiologie

Sous la direction de Jean-Michel Masson.

Soutenue en 1993

à Toulouse, INSA .


  • Résumé

    Dans l'optique de la production industrielle de proteines recombinantes, l'utilisation de la levure saccharomyces cerevisiae, bien que presentant de nombreux avantages, est souvent limitee par la faible permeabilite de la paroi de ce micro-organisme vis-a-vis des solutes de grande taille. Pour etudier ce probleme, nous avons construit des souches de levure recombinantes exprimant l'alpha-galactosidase de saccharomyces uvarum, enzyme majoritairement periplasmique, qui nous a permis de mesurer des cinetiques d'excretion. A l'aide de cet outil, nous avons dans un premier temps caracterise le mecanisme de passage de l'alpha-galactosidase a travers la paroi en proposant un modele rendant compte de la variation de la permeabilite cellulaire en fonction de la vitesse de croissance. Puis dans un second temps, nous avons fait varier les conditions de culture pour identifier les determinants structuraux limitant cette permeabilite et pour tenter de maximiser la production d'enzyme excrete

  • Titre traduit

    Study of the translocation of recombinant alpha-galactosidase through the cell wall of the yeast saccharomyces cerevisiae


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 141 f

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Institut national des sciences appliquées. Bibliothèque centrale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1993/235/COT
  • Bibliothèque :
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.