Pervaporation et stripping dans des contacteurs à fibres creuses : Elimination des micropolluants des eaux

par Isabelle Atlan

Thèse de doctorat en Ingéniérie du traitement et de l'épuration des eaux

Sous la direction de Yves Aurelle.

Soutenue en 1993

à Toulouse, INSA .

  • Titre traduit

    Pervaporation and stripping in hollow fibers contators. Removing of micropollutants from water


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les controles et les reglementations sur la qualite de l'eau potable sont de plus en plus severes. Les filieres classiques de traitement sont peu efficaces vis-a-vis des micropolluants organiques de faible masse moleculaire, et il est necessaire d'utiliser des traitements d'appoint comme l'adsorption sur charbon actif ou l'oxydation chimique. Face aux micropolluants volatils, quelques etudes ont deja ete publiees sur les potentialites de la pervaporation et du stripping dans des contacteurs a membrane. Ces procedes peuvent etre compares au stripping a l'air. Cette etude traite du transfert de matiere des solutes dans des contacteurs a fibres creuses denses ou poreuses. Il est montre que celui-ci est essentiellement limite par la resistance cote liquide. Les conditions dans lesquelles la resistance gaz peut etre negligee sont determinees. Il est verifie que la nature de la membrane ne modifie pas le transfert de matiere, et les avantages et inconvenients de l'emploi de fibres denses ou poreuses sont precises. De cet ensemble de resultats, sont deduits des criteres de dimensionnement d'une unite de pervaporation ou de stripping. Ces procedes presentent de grandes potentialites au niveau industriel mais des flux trop faibles et donc des couts trop importants ne permettent pas d'envisager aujourd'hui leur application au traitement des eaux potables. Au contraire, ils pourraient etre judicieusement integres dans des chaines de traitement d'effluents plus concentres

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. [6]-288 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut national des sciences appliquées. Bibliothèque centrale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1993/242/ATL
  • Bibliothèque : Ecole nationale supérieure d'ingénieurs en arts chimiques et technologiques. Service de documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TEXT 1993 ATL
  • Bibliothèque :
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.