Etude des transmissions vibratoires par une méthode de mobilité mixte dans les assemblages par surface

par Naji Said

Thèse de doctorat en Acoustique

Sous la direction de Christian Cacciolati.


  • Résumé

    La première partie concerne les structures liées entre elles en plusieurs points. La simulation de l'assemblage est obtenue avec une technique mixte de mobilités ponctuelles· calculées et/ou mesurées. Elle a l'avantage de prendre en considération des structures de forme quelconque (mesure) et de permettre des études paramétriques notamment sur les couplages dissipatifs. La méthodologie de mesure des mobilités est particulièrement détaillée. La correction de masse due aux capteurs est indispensable. L'étude des incertitudes sur la valeur de la mobilité corrigée conduit à une définition objective et originale du domaine de validité de la mesure. Une application industrielle est réalisée. La deuxième partie concerne la modélisation des couplages surfaciques entre un système support et des systèmes rapportés. L'objectif est de calculer une mobilité surfacique moyenne en entrée et en transfert. Cette mobilité surfacique moyenne permet de remplacer les surfaces de liaison par des points équivalents. La modélisation des systèmes rapportés est originale, elle utilise une base modale a priori. Cette base est constituée en mixant des fréquences mesurées et des formes propres de plaque libre libre. Pour le système support quatre modèles de phase pour le transfert de point à point sont étudiés. Comparés à l'expérience, le modèle que l'on peut qualifier de propagateur à réaction localisée est suffisante pour calculer la mobilité d'entrée. En transfert, les modèles de phase propagatrice et aléatoire sont corrects et équivalents.

  • Titre traduit

    = The mixed mobility method applied to the transmission of vibration through plate assemblies coupled at their contact surfaces


  • Résumé

    In the first part, the point coupling systems are introduced. The simulation of coupled structures is made with calculated and/or measured mobilities. Structures of any shape may be considered, and parametric studies are done with an analytic model, especially for dissipative coupling. The methodology of measurement is discussed and the mass correction due to the traducers is introduced. The uncertainty calculation on these corrected mobilities leads to an objective and original definition valid for the frequency range of measurement. An application to an industrial case is given. In the second part, the surface coupling between one support plate and several surface-supported plates is presented. The objective is to calculate the mean surface mobilities. These mean surface mobilities allow one to replace the coupling area by an equivalent point. For the surface supported-plates, an priori basis is defined with measured modal frequencies and free-free plate mode shapes. For the support plate, four models of the phase transfer mobilities are studied. Comparison with experiment show that the model defined as « propagative with localised reaction » is sufficient to calculate the point equivalent mobility. However, the propagative and the random phase models have been found to give a good prediction of the transfer mobilities.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (99 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut national des sciences appliquées (Villeurbanne, Rhône). Service Commun de la Documentation Doc'INSA.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : C.83(1597)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.