Contribution à la caractérisation aéraulique des bâtiments : Etude des transferts aérauliques dans les locaux multizones

par Fadiga Amara

Thèse de doctorat en Génie Civil

Sous la direction de Patrick Depecker.


  • Résumé

    Ce travail est une étude expérimentale sur les transferts aérauliques multi zones, réalisée sur la cellule Optibat, un appartement de type F4 à l'échelle 1, construit dans un environnement climatique simulé. Le but de l'étude est de monter une expérimentation do référencé à partir de cet appartement afin de constituer une base do données nécessaires pour la validation dés modèles numériques en pression décrivant les écoulements d'air dans les bâtiments. La validation de ces modèles nécessite la connaissance de deux éléments. En utilisant deux techniques de pressurisation, la méthode de la zone gardée et la méthode passive, nous avons déterminé le premier élément, l'ensemble des perméabilités interzones et vis-à-vis de l'extérieur. Le deuxième élément nécessaire pour la validation des modèles numériques en pression est l'ensemble des débits interzones que nous déterminons en utilisant des techniques de gaz traceurs. En utilisant l'environnement climatique de Optibat, une étude paramétrique croisée a été effectuée pour deux configurations climatiques et pour 4 régimes de vent. Cette étude paramétrique nous a permis de constituer une importante base de données sur les débits interzones. Pour mieux fiabiliser cette base de donnée, un effort important a été fait sur l'étude de la propagation des erreurs expérimentales. Enfin, une première confrontation entre les résultats expérimentaux et Ie code de calcul COMIS, un modèle en pression, montre la difficulté de valider ce type de module compte tenu des limites imposées par le cadre expérimental de l'opération.

  • Titre traduit

    = Contribution to the Characterization of Air Flow Pattern in Buildings. : Experimental Study of Multizone Air Flows


  • Résumé

    This work is an experimental study about multizone air flow patterns within the Optibat cell, a real scale apartment built in our laboratory hall in a controllad climatic environment. The goal of this study is to build a reference experimental tool in order to provide a data base needed for the validation of numerical models describing air flow pattern within the buildings. The validation of the models requires the knowledge of two elements. By using two pressurisation methods, the guadezone and passive methods, we determined the first element, all the interzone air permeabilities. The second element required for the validation of pressure numerical models is the knowledge of all the interzone air flows that we determined using tracer gas techniques. By using the Optibat climatic environment, a cross sensitivty analysis has been performed for two climatic configurations and four wind speeds. This parametric study has allowed us to gather an important data base on interzone air flows within the Optibat cell. To increase the data base quality, an error anlysis has been carried out to give aconfidence interval for each result. Finally, a first comparision between both the experiment and COMIS code has given good results and has shown the necessity not only to improve the experimental tools but also to determine the confidence intervals of model results.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (230p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut national des sciences appliquées (Villeurbanne, Rhône). Service Commun de la Documentation Doc'INSA.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : C.83(1514)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.