Problématique de l'intégration de l'action individuelle dans les systèmes technologiques : application : utilisation de la description des fonctions pour favoriser l'autonomie

par Marielle Breas

Thèse de doctorat en Sciences et techniques communes

Sous la direction de Marielle Guidat de Queiros.

Soutenue en 1993

à Vandoeuvre-les-Nancy, INPL .


  • Résumé

    L'univers économique se complexifie: mondialisation et densification des flux (commerciaux, financiers, démographiques, informationnels), interaction de logique antagonistes rendant le système imprévisible. Le problème de l'information devient de plus en plus celui du traitement de l'information symbolique et du bruit. L'erreur serait de ramener la question de l'information à la technique (informatique) sans considérer sa portée organisationnelle. Si l'on veut utiliser l'homme comme l'unique outil de production capable de traiter de l'information intelligente, cela suppose de modifier en profondeur nos conceptions sur les modes de pilotage, sur la caractérisation des compétences et sur la place du management. Nous vivons une mutation comparable au passage de l'artisanat à l'industrialisation. L'enjeu était alors le partage du travail c'est-à-dire la formalisation et l'organisation des savoir-faire. Aujourd'hui, l'enjeu est le partage systématique de l'action et de la décision. Le système de production s'étend, au-delà du système technique, à l'organisation dans sa totalité. Son pilotage consistera encore à rationaliser les processus qui peuvent l'être (génies techniques) mais également à créer les conditions d'une auto-organisation par l'articulation de capacités à agir et à produire des stratégies (génie des compétences) et finalement à intégrer ces deux mouvements dans une réflexion cohérente (génie des systèmes industriels). L'utilisation de la description des fonctions dans un processus interactif entre normes collectives explicites et normes individuelles effectives est un point d'entrée vers ce type de changement. L'expose des interventions menées sur le terrain en précisera les possibilités pratiques. La nécessite d'avoir une approche scientifique et opératoire de la conduite des systèmes technologiques produisant de l'action exige l'explicitation de principes épistémologiques et méthodologiques spécifiques qur l'on résume par: inventer et comprendre plutôt qu'expliquer et découvrir, tirer profit de la connaissance acquise dans l'action, considérer le savoir théorique moins comme une finalité que comme un moyen de formaliser l'action

  • Titre traduit

    Theproblem of integrating individual action into technological systems : an application using the job's descriptions in order to favour autonomy


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (698 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 106 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École nationale supérieure d'ingénieurs en arts chimiques et technologiques. Médiathèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TEXT 1993 BRE
  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. BU Ingénieurs.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.