Étude de l'influence de différentes sources d'azote minérales et organiques et de la vitesse de croissance sur la biosynthèse de la spiramycine chez streptomyces ambofaciens

par Sophie Untrau-Taghian

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Gérard Lefebvre.

Soutenue en 1993

à Vandoeuvre-les-Nancy, INPL .


  • Résumé

    Ce travail s'inscrit dans un programme d'étude de la régulation de la biosynthèse de la spiramycine chez streptomyces ambofaciens. La mise au point d'un milieu de culture neutre où la vitesse de croissance est faible a permis, après addition d'ions ammonium, de mettre en évidence une phase critique, peu de temps avant le début de la production de spiramycine au cours de laquelle les ions ammonium exercent un maximum d'effets négatifs sur la production de spiramycine. Quel que soit le temps d'addition pendant la phase de croissance, les ions ammonium provoquent une forte stimulation de la croissance. L'utilisation de conditions de culture ou la vitesse de croissance est limitée par la concentration en phosphates, a permis de montrer que l'augmentation de la vitesse de croissance par l'addition des ions ammonium, était un facteur déterminant dans la diminution de la production de spiramycine. Les acides aminés tels que l'arginine et le glutamate qui sont fortement désaminés des le début de la culture, inhiberaient ou réprimeraient la production de spiramycine par l'intermédiaire des ions ammonium qu'ils relarguent. Ainsi, l'addition d'un agent chelatant les ions ammonium dans le milieu de culture, stimule très fortement la production de spiramycine, lorsque la source d'azote est constituée par les ions ammonium, l'arginine ou le glutamate. Le catabolisme de la lysine qui favorise la production de spiramycine, a été étudiée chez streptomyces ambofaciens. Seule la voie de l'alpha-transamination catalysée par la cadaverine aminotransferase qui mène à l'acetyl-coa a été détectée. La cadaverine aminotransferase est induite par la lysine et inhibée et réprimée par les ions ammonium. Un milieu de culture permettant la production de spiramycine des la phase de croissance a été mis au point. La régulation de la biosynthèse de la spiramycine par les sources azotées, carbonées et les phosphates, ainsi que la régulation de l'expression des protéines, ont été débutées par électrophorèse en gel de polyacrylamide

  • Titre traduit

    Study of the influence of different mineral and organic nitrogen sources and of growth speed on spiramycin biosynthesis by streptomyces ambofaciens


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol (200 p.)
  • Annexes : 90 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. BU Ingénieurs.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.