Contribution à la mise au point du procédé aérosol-gel : application au dépôt de couches minces optiques dans le système SiO2-TiO2

par Pierre Marage

Thèse de doctorat en Science et génie des matériaux

Sous la direction de Michel Langlet.

Soutenue en 1993

à Grenoble INPG , en partenariat avec Laboratoire des matériaux et du génie physique (Grenoble) (laboratoire) .

Le président du jury était Jean-Claude Joubert.

Le jury était composé de Michel Langlet, François Bertin, Christian Guizard, Jacques Livage.


  • Résumé

    Le procédé aérosol-gel est une nouvelle technique de dépôt sol-gel. Son principe repose sur la pulvérisation d'un sol par voie ultrasonore. L'aérosol ainsi généré est transporte par un gaz vecteur vers le substrat et forme, en se déposant, un film liquide. Ce film conduit après évaporation du solvant et polymérisation du dépôt, a la formation d'une couche mince xérogel homogène et transparente. Des films SiO² ont pu être obtenus a partir d'un système chimique de type tetraethoxysilane/eau/acide chlorhydrique/alcool. Apres recuit à 500°C, ces films sont purs et présentent une densité proche de celle de la silice massive. Des films parfaitement denses ont été obtenus par recuit direct à 800°C, en plaçant l'échantillon dans un four préchauffé. Des films TiO² ont été élaborés a partir d'un système chimique de type tétrabutoxyde de titane/diéthanolamine/alcool. La diéthanolamine permet une bonne stabilisation du tetrabutoxyde de titane, et empêche la formation de précipités dans la solution source. Apres recuit à 500°C, les films TiO² sont purs et présentent une porosité de l'ordre de 25%. Cette porosité peut être abaissée à moins de 10% par recuit direct. Des films SiO²-TiO² mixtes ont été élaborés à partir du mélange des systèmes chimiques précédents. L'indice de réfraction de ces films a pu être module continument entre 1,43 (0% de titane) et 2,25 (100% de titane). Aucune déviation du rapport Ti/Si entre la solution source et les films recuits n'a été observée. Cette étude montre que le procédé aérosol-gel est adaptable à un grand nombre de systèmes chimiques. De plus, sa compatibilité avec une production massive (couplage possible avec un four a défile, ou four à carrousel) lui donne d'importantes potentialités, en vue d'une utilisation a échelle industrielle.

  • Titre traduit

    A contribution to the development of the aerosol-gel process. Application to the deposition of optical thin films in the TiO²-SiO² system


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (177 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Notes bibliogr. (150 ref.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 93/INPG/0150
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.