Caractérisation de l'isolation des tôles magnétiques : évaluation des pertes et échauffements associés

par Marie-Cécile Marion-Pera

Thèse de doctorat en Génie électrique

Sous la direction de Bruno Cornut.

Soutenue en 1993

à Grenoble INPG , en partenariat avec Laboratoire d'électrotechnique (Grenoble) (laboratoire) .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les tôles constituant les circuits électriques sont isolées les unes des autres à l'aide d'un revêtement qui limite les courants induits. Les méthodes d'évaluation de la résistance d'isolement sont nombreuses mais aucune ne donne entière satisfaction. Nous en avons étudiées plus particulièrement deux dont le dispositif normalisé "Franklind". Leur principal défaut est l'irréfutabilité locale des mesures que l'on peut attribuer au contact entre les électrodes et le revêtement. La disposition des mesures de résistance sur un même échantillon est importante, aussi une simple valeur moyenne est un critère insuffisant pour décrire correctement l'isolation. Un traitement statistique est donc nécessaire. L'étude de plusieurs types de revêtement à l'aide de différents moyens de caractérisation (mesures d'épaisseur, de profils et microscopie électronique à balayage) a montré que la dispersion des mesures de résistance s'explique par des inhomogénéités de la couche isolante dues à des amas de revêtement et à la rugosité du métal suite au laminage. Nous avons également développé un modèle de calcul des pertes supplémentaires engendrées par les courants circulant d'une tôle à l'autre tenant compte de la dispersion des mesures de résistance. Un calcul thermique a mis en évidence que des défauts d'isolement superficiel des tôles ne peuvent être à l'origine réchauffement locaux capables d'entraîner une dégradation importante du circuit magnétique, plus vraisemblablement imputable aux bavures

  • Titre traduit

    Caracterization of electrical sheet insulation; evaluation of associated losses and overheatings


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (143 p.)
  • Annexes : 36 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 93/INPG/0120
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.