Contribution à l'étude des réductions cathodique et chimique de PbO2 [alpha] et PbO2 [bêta] dans un électrolyte non passivant conducteur par H+ ou Li+

par Nacer-Eddine Chelali

Thèse de doctorat en Électrochimie

Sous la direction de Jacques Guitton.

Soutenue en 1993

à Grenoble, INPG .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'objet de ce travail a ete d'etudier la possibilite d'insertion de h#+ ou de li#+ dans pbo#2 lors de la reduction cathodique de deux varietes de ce dioxyde. Elle a d'abord ete effectuee en milieux aqueux passivant (h#2so#4) et non passivant (hclo#4), puis en presence d'un electrolyte solide conducteur protonique hup (huo#2po#4, 4h#2o), et enfin en milieu lithique: d'abord avec un electrolyte liquide organique, liclo#4 1m dans le carbonate de propylene, puis avec l'electrolyte polymere p(oe)#8 liclo#4. En presence d'une solution aqueuse d'acide sulfurique, la formation de sulfate empeche l'etude de toute reaction d'insertion du proton dans pbo#2; en milieu perchlorique la reduction cathodique en pb#2#+ conduit a une dissolution totale du dioxyde. En presence de hup, la reduction cathodique de pbo#2 est possible. Des experiences de reduction chimique de alpha et beta pbo#2 ont montre que les composes obtenus presentaient les memes caracteristiques electrochimiques que ceux obtenus par reduction cathodique. Ceci prouve que h#+ peut reellement s'inserer cathodiquement dans pbo#2. Les valeurs obtenues pour d#h#+ montrent que la variete beta est meilleure conductrice protonique que la variete alpha. Les decharges intensiostatiques confirment que c'est beta qui assure la capacite pratique du melange (alpha+beta) dans lequel cependant alpha ameliore beta isole. Notons qu'a tres basse intensite ou pour un balayage lent de potentiel, alpha accepte des taux d'insertion de h#+ legerement superieurs a ce qu'ils sont dans beta. Les etudes en milieu lithique ont montre que les reactions de reduction des deux varietes se deroulaient en deux etapes: une etape de reaction superficielle suivie d'une etape diffusionnelle. Ceci est mis en evidence aussi bien par voltammetrie lente que par chronopotentiometrie. Cette insertion de li#+ est confirmee par le fait que: les deux varietes de pbo#2 lithiees chimiquement ont un potentiel proche des varietes reduites cathodiquement en presence de carbonate de propylene et liclo#4

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : iv, 136 p
  • Annexes : 153 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 93/INPG/0006
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.